Collina un Arbitre pas comme les autres

93d9acc7aca64a7156b23b6f468dd9ed_html_7d6e95cd

Collina un Arbitre pas comme les autres

Reprenons l’histoire récente des arbitres du club.

  • Nos Arbitres des années 2000 et Pourquoi devenir arbitre ?
  • Nos Arbitres des années 2010 (et Témoignages)
  • Pourquoi devenir Arbitre
  • Comment devenir Arbitre
  • Collina un Arbitre pas comme les autres

La Coupe du Monde débute, l’occasion de revenir un des arbitres le plus connu depuis 25 ans. Le seul arbitre à avoir été sur une pochette de jeux vidéo tellement sa notoriété était incontestable auprès des supporters et des joueurs.

Tous les amateurs de football de la fin des années 90 et du début des années 2000 sont forcément tombés un jour sur un match arbitré par Pierluigi Collina. Il faut dire qu’avec son crâne rasé et ses yeux exorbités, il est facilement reconnaissable. Au-delà de son physique hors norme, Collina a été élu par ses pairs « meilleur arbitre de football de tous les temps.

Capable de se faire respecter même des stars les plus capricieuses, pas de doute il forçait le respect.

Sa carrière :

Après quelques matchs amateurs au poste de défenseur, Collina se tourne vers l’arbitrage en 1977. Il a alors 17 ans. En moins de trois ans, il atteint le top niveau régional.

Sa vie bascule lorsqu’il est atteint d’alopécie.

En 1984, il est diplômé d’économie de l’Université de Bologne et commence à officier en Série C1 et C2 à partir de l’année 1988. Là aussi, il ne reste que trois ans dans l’antichambre du football professionnel. En 1991, il obtient le droit d’arbitrer des matchs de Série A et de Série B.

Collina fait son entrée sur les listes de la FIFA. Il arbitrera 4 matchs aux Jeux olympiques d’Atlanta, dont la finale opposant le Nigéria à l’Argentine. Il officiera à la Coupe du monde 98. En 1999, il atteint l’un des sommets de sa carrière : il officie en tant qu’arbitre principal de la finale de la Ligue des champions entre Manchester United et le Bayern Munich.

En 2002, il arbitre la finale du Mondial entre le Brésil et l’Allemagne. C’est son dernier match de très haut niveau. En 2003, on le retrouvera au sifflet du quart de finale de la Champions League entre Manchester United et le Real Madrid. Il se fera aussi remarquer en expulsant Fabien Barthez en finale de la Coupe UEFA en 2004.

 

0

Laisser un commentaire