Set et match

20181209_170756

l’air de la mer…

L’après-midi s’annonçait difficile avec un long déplacement à Laleu La Pallice sous un temps pluvieux et venteux et surtout après 15 jours sans compétition.

Coach Sèb prévient en insistant sur le manque de rythme qui va nécessiter encore plus de concentration et d’engagement.

Bien compris, mais pas mis en pratique car dès le début de match Laleu fait preuve d’engagement de détermination et pas de réaction de la part des Talludéens qui vont se faire punir par un pénalty sifflé justement pour une faute d’Antoine sur l’attaquant local après 5 minutes de jeu 1-0 pour les locaux.

Après 15 minutes de jeu, le Tallud commence à sortir de sa boîte et notamment côté gauche par Lulu qui va transformer un pénalty suite à une faute de main d’un défenseur, le plus dur est fait.

En effet à partir de la fin de 1ère mi-temps les locaux commencent à contester l’arbitrage mais l’arbitre ne tombe pas dans le panneau de la simulation souvent utilisé par les joueurs de Laleu. Le ton monte et juste avant la mi-temps le défenseur central écope d’un carton blanc. C’est le moment ou Séb fait rentrer Pierre qui va tout de suite profiter le l’infériorité numérique en prenant toute la défense de vitesse et donner l’avantage aux visiteurs juste avant la mi-temps.

La 2ème mi-temps ne fera que confirmer ces écarts de comportement avec après 10 minutes un premier carton rouge pour un joueur local qui piétine Benjamin à terre et lui laisse une belle balafre dans le dos. Les espaces s’ouvrent et çà va être un festival avec Simon qui porte le score à 3-1 avec un plat du pied face au gardien (oui, oui !!!!);

10 minutes plus tard nouveau coup de sang en parole cette fois ci et 2ème carton rouge délivré par un arbitre qui n’hésite pas à prendre les décisions qui s’imposent.

Pierre fait jouer à nouveau sa vitesse pour le 4-1 avec sang froid pour mystifier le dernier défenseur et le gardien, puis c’est au tour de Benjamin aux avants poste de scorer à nouveau dans un angle fermé.

C’est Pierre qui clôturera la marque pour son hat-trick et une joie collective au coup de sifflet final.

Une équipe de Laleu qui s’est battue elle même pour ne pas avoir su garder son sang froid, mais une belle bouffée d’oxygène pour le Tallud.

0

Laisser un commentaire